Opération

Publié le par akishiba


Ce n'est ni une punition ni une présentation de collection.


Hier nous avons fait opérer Noëlle, et de crainte qu'elle prenne le pansement sur son ventre avec sa bouche, ma mère lui a confectionné cette robe.


Je crois que nous faisions opérer Noëlle avec des affaires de nous seulement bien qu'elle soit saine : ce ne serait pas nécessaire si elle ne vivait pas avec nous dans mon appartement et si j'avais de la situation facile à nourrir ses enfants.

Alors je m'excusais à Noëlle de cette opération dans mon coeur.


Ce soir-là, mon vétérinaire nous a expliqué l'état de Noëlle.


Il nous a montré des choses blanches claires extraites.
J'ai cru que c’étaient les ovaires : c'était la première fois que j'ai vu des organes de chien.
Et en les regardant, je n'ai pas du tout su comment m'en excuser.


Mais ce sentiment est disparu une seconde plus tard.

Il a dit : « Ça, c'est de la graisse.»

......de la graisse? Et les ovaires?

Il a continué en les cherchant dans cette graisse.
« Et ça, ce sont les ovaires. »


C'était très très petit. La plupart était de la graisse !!
Nous n'aurions pas connu ce fait sans cette opération !

Nous lui avons demandé : « Alors, elle est obèse? — Je sais pas. C'est pas toujours ça. Avant d'opérer, je l'ai examinée mais il n'y a aucun problème.»


Ah, tant mieux ! mais sa graisse nous a choqué...... On dit que les animaux après l'opération comme ça, c'est très facile de grossir. Nous devons faire plus d'attention à son poids.


Mais elle tremblait chez le vétérinaire parce qu'elle ne comprenait pas du tout ce qui se passerait.

Excuse-moi de t’avoir fait peur, Noëlle.


(Suite à l'article suivant, "Après l'opération")

 



Publié dans Santé de Noëlle

Commenter cet article