Avoir un Shiba Inu-n°2

Publié le par akishiba


Une des choses importantes pour garder la santé de Noëlle, c’est sa nourriture.

 

Quand nous avons décider d’acheter ma chienne au « magasin d’animaux »,

( * ce mot va surprendre des gens de certains pays, mais c’est la façon majeure d’obtenir des animaux au Japon et en général, les vendeurs connaissent très bien les animaux)

une vendeuse nous a expliqué des remarques,

le choix de nourriture

le temps d’en changer selon la croissance

ce dont on a besoin avant de recevoir le chien chez soi, etc.

 

Et quand ma chienne avait 2 ans, après l’opération, nous avons changé sa nourriture avec l’ordonnance pour entretenir son poid.

 

Nous emmenons ma chienne chez le vétérinaire pour la faire examiner une fois par an, et allons prendre l’ordonnance une fois par deux mois.

 

Au Japon, le frais de maladie d’animaux est cher bien qu’on profite de la subvention. Et nous ne nous inscrivons pas à l’assurance d’animaux : cette prime est aussi chère, je pense.

 

Je n'éduque pas bien ma chienne, mais elle n’aboie presque jamais sauf avant de nourriture, et ne mord pas du tout, non plus. Elle est très sage et  n'a jamais cassé de mobilier( elle a crevé une balle de cautchouc, mais c'est tout), mais elle mange n'importe quoi sur la terre et suit très souvent les oiseaux en se promenant......ça dépend des chiens. On dit qu’il y a des différences personnelles.

Un voisin qui a un Shiba Inu dit que son chien aboie à quelques situations( quand on vient chez lui, par exemple), malgré l’éducation.  

 

Dans mon cas, je pense que Noëlle se porte bien grâce à ma maman.

Papa et moi travaille toute la journée mais maman reste toujours chez nous.

Elle passe longtemps avec Noëlle et l’observe très bien.

 

Mon cas n’est pas toujours applicable aux autres, bien sûr.

La situation d’habitation, de votre famille, la loi sur les animaux seront différentes entre les pays. Donc je ne peux pas répondre à toutes les questions : je suis Japonaise et n’ai jamais eu de chiens aux autres pays.

Avant que vous ayez un Shiba Inu chez vous, il faudra bien rechercher cette condition de votre pays et penser si c’est possible sur votre situation.

 

Dans la vie avec Noëlle, et en voyant les chiens de voisins, je trouve qu’ils comptent très bien sur leurs maîtres.

Donc je souhaite qu’on ait les animaux avec responsabilité jusqu’à ce qu’ils meurent et qu’on vive heureux avec les Shiba Inu.

 

En fin de cet article, je remercie maman d’avoir raconté ce que je ne connais pas bien sur Noëlle.

 

Sans toi, maman, nous vivrions ensemble!


(*Suite à l'article, "Avoir un Shiba Inu-n°3") 


* J’ai ajouté quelques lignes sur la promenade avec laisse à la fin de l’article « Avoir un Shiba Inu-n°1».



 

Publié dans Mon élevage Shiba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article